Quel est le statut juridique pour un consultant indépendant ?

Vous étiez un cadre salarié dans le domaine de la consultance et vous désirez devenir un consultant indépendant ? Voici quelques notes importantes que vous devrez tenir compte surtout au niveau du statut juridique. Avec cette nouvelle perspective, vous pouvez très bien vous mettre à votre compte et bien organiser vos horaires comme vous le voulez.

Choisir le statut juridique adéquat

Lorsqu’il est temps pour vous de changer devenir indépendant dans votre domaine, pensez toujours à prioriser la détermination du statut juridique à laquelle vous allez vous soumettre. Deux choix s’offrent à vous, notamment la création d’une société et la création d’une entreprise individuelle.

Les différentes formes de statut juridique pour créer une société de consultance

Créer une société de consultance permet de protéger votre patrimoine personnel, c’est pourquoi il est avantageux d’opter pour celle-ci. Au choix donc la SARL et la SAS. Avec ces formes juridiques, vous pouvez très bien inclure de nouveaux associés quand votre enseigne se développe comme vous l’avez imaginé. En outre, vous avez aussi comme choix la SASU. C’est le statut le plus recommandé pour un consultant, car son avantage se trouve dans sa souplesse de fonctionnement.

La forme juridique pour créer une entreprise individuelle

Vous pouvez aussi choisir d’être un consultant auto-entrepreneur. Pour ce faire, il vous suffit de créer une entreprise individuelle. Lorsque vous devenez une entreprise individuelle, vous serez qualifié de « consultant et portage salarial ». Cette forme de qualification revient à ce que vous travaillez en tant que salarié auprès d’une enseigne, mais vous restez tout de même autonome. L’enseigne en question reçoit le montant de votre prestation et vous recevrez par la suite une commission. N’hésitez donc pas à contacter des sociétés de portage salarial.

Dans la mesure où vous n’êtes pas encore dans de bonnes conditions pour plonger dans la création d’une entreprise individuelle ou d’une société de consultance vous êtes amené à créer un réseau avec des clients grâce à la franchise. Diverses entreprises proposent aux consultants à devenir des franchisés. Si vous acceptez d’en faire partie, vous devrez payer votre droit d’entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *